Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Orchestre d'Harmonie Le Cendre

Historique

Le Réveil Cendrioux (de 1957 à 1969)

Le 14 mars 1957, le Réveil Cendrioux est fondé par une vingtaine de musiciens, dans un but d'éducation populaire musicale. À cette époque, la société musicale est une batterie-fanfare (exclusivement composée de cuivres et percussions : clairons, trompettes, cors, tambours, grosse caisse, cymbales). La société est présidée par Marius Douce, maire du Cendre de 1947 à 1971. Malheureusement, l'association ne restera active que quelques mois.

Journal Officiel - 14 mars 1957

Journal Officiel - 14 mars 1957

Drapeau "Le Réveil Cendrioux"

Marius Douce, fondateur et président du Réveil Cendrioux de 1957 à 1969

Marius Douce, fondateur et président du Réveil Cendrioux de 1957 à 1969

Musique Municipale Le Cendre (de 1970 à 2012)

En 1969, sous l'impulsion de Marius Douce, président et fondateur du Réveil Cendrioux, la société musicale renait de ses cendres pour remettre sur pied la fanfare en sommeil depuis 1957. La nouvelle association "Musique Municipale Le Cendre" est reconnue officiellement le 1er janvier 1970. L'association compte alors une trentaine d'adhérents. Les répétitions et les cours ont lieu à la Maison du Peuple dans la salle de gymnastique (actuelle Espace Grassion et commerces), Place du Bourg (actuelle Place Grassion).

Journal Officiel - 1er janvier 1970

Journal Officiel - 1er janvier 1970

Maison du Peuple/Salle de gymnastique, Place du Bourg (locaux de l'association jusqu'en 1981)

Maison du Peuple/Salle de gymnastique, Place du Bourg (locaux de l'association jusqu'en 1981)

Jusqu'en 1973, la société musicale, présidée par Aimé Brandely, est constituée de l'école de musique dirigée par André Haubourg, et de la batterie-fanfare sous la direction de René Peltier. En 1973, Odette Flandin(-Haubourg) devient directrice de l'école de musique et marque les débuts de l'harmonie. La fanfare continue de fonctionner sous la direction de René Peltier. En 1975, Albert Guéret devient président de l'association, l'ancien président Aimé Brandely est nommé président d'honneur. En 1977, Pierre Jolland succède à Albert Guéret.

La batterie-fanfare de la "Musique Municipale Le Cendre" dirigée par René Peltier (19??)

La batterie-fanfare de la "Musique Municipale Le Cendre" dirigée par René Peltier (19??)

La batterie-fanfare et l'harmonie réunies sous la direction d'Odette Flandin(-Haubourg) devant la mairie

La batterie-fanfare et l'harmonie réunies sous la direction d'Odette Flandin(-Haubourg) devant la mairie

En 1981, l'association déménage dans ses nouveaux locaux de l'Espace Couthon, Place Centrale (actuelle Place Grassion), mais confrontée à de graves problèmes administratifs et financiers, elle est sur le point d'être dissoute. L'intervention de Gilbert Bernard, maire du Cendre de 1977 à 1984, et de la municipalité du Cendre est indispensable à la survie de l'association. Yves Marsin est élu président et la direction est confiée à Monique Rochette(-Tartry). Gilbert Bernard et l'ancien chef de la batterie-fanfare René Peltier sont respectivement nommés président d'honneur et vice-président d'honneur jusqu'en 1990.

En 1983, Roger Mourgues devient président de la société musicale. En 1986, Alain Cuerq, maire du Cendre de 1984 à 1995, est nommé vice-président d'honneur jusqu'en 1990. Cette année marque l'organisation du tout premier loto de l'association. À l'occasion des 20 ans de la société musicale en 1990, une bannière est offerte à l'association par la mairie du Cendre. Cette même année, Marcel Barraud succède à Roger Mourgues à la présidence de l'association.

Photo (198?)

Bannière offerte à l'occasion des 20 ans de la "Musique Municipale Le Cendre" (1990)

Espace Couthon, Place Centrale/Place Grassion (locaux de l'association de 1981 à 2015)

Espace Couthon, Place Centrale/Place Grassion (locaux de l'association de 1981 à 2015)

Photo (1990)

En 1996, la Musique Municipale Le Cendre participe à son premier concours à Mâcon où elle remporte un 1er prix ascendant  en division ???. En 1999, l'orchestre obtient un 1er prix ??? en division ??? à Bléré lui permettant d'accéder à la 1ère division d'harmonie. En 200?, une baisse des effectifs contraint la société musicale à se représenter en division ??? au concours de Niort où elle remporte un 1er prix ???.

En 2000, à l'occasion de ses 30 ans d'existence, la Musique Municipale organise un grand festival sur la commune du Cendre regroupant de nombreuses sociétés musiales du département. Didier Berger (200? - 200?), Philippe Pigeon (200? - 2009) puis Marc Obrist (2009 - 2011) se succèdent à la présidence de l'association.

Face aux difficultés administratives et aux réglements de plus en plus contraignants, la Musique Municipale Le Cendre décide de stopper son activité d'école de musique en la confiant à la mairie du Cendre à partir de 2010 et ainsi se recentrer sur son activité d'orchestre.

Tout au long de son existence, la Musique Municipale Le Cendre aura formé de nombreux musiciens (jusqu'à 130 élèves inscrits par année), dont certains sont aujourd'hui professionnels, et participé à l'animation de la commune du Cendre grâce à ses nombreuses manifestations (concerts, festivals de cuivres, auditions des élèves, lotos, messes, commémorations etc...), tout cela grâce au travail des professeurs, de la mairie du Cendre et à l'investissement sans faille de ses bénévoles.

Concert du 11 novembre (Opéra de Clermont-Ferrand, 11 novembre 1996)

Photo Concours (19??)

Festival "30 ans de la Musique Municipale Le Cendre (17 septembre 2000)

 

Orchestre d'Harmonie Le Cendre (depuis 2012)

À partir de 2010, l'association n'est plus constitué que de l'orchestre d'harmonie. Il faudra cependant attendre deux ans pour rédiger et déposer les nouveaux statuts. La "Musique Municipale Le Cendre" devient donc officiellement "Orchestre d'Harmonie Le Cendre" le 7 septembre 2012. Christophe Grange devient directeur musical à partir 2011, succédant à Monique Rochette, désormais directrice musicale adjointe. L'association change de local de répétition et bénéficie de la salle de spectacle de l'Espace Culturel Les Justes, inauguré en 2012 ainsi que d'un local de réunion et de convivialité à partir de 2016 situé à la Maison Junisson. Laure Maton (de 2011 à 2017) puis Thibaut Fabry (depuis 2017) en assurent la présidence.

Journal Officiel - 7 septembre 2012

Journal Officiel - 7 septembre 2012

Espace Culturel Les Justes, lieu de répétition de l'Orchestre d'Harmonie Le Cendre

Espace Culturel Les Justes, lieu de répétition de l'Orchestre d'Harmonie Le Cendre

Local de réunion et de convivialité, Maison Junisson, depuis 2016

Local de réunion et de convivialité, Maison Junisson, depuis 2016

Concert de la Sainte-Cécile, sous la direction de Christophe Grange (24 novembre 2012)

Concert de la Sainte-Cécile, sous la direction de Christophe Grange (24 novembre 2012)

Sous cette nouvelle appellation, l'association connaît un renouveau musical. Les effectifs de l'orchestre s'étoffent, de nouvelles formations se mettent en place avec notamment la création d'une fanfare de rue pour les animations festives. Des projets musicaux de grande ampleur voient le jour, comme en 2013 avec la création du spectacle "L'O.H.L.C. fait son Starmania avec 200 choristes", tout en conservant certaines de ses traditions (loto, Sainte Cécile...)

L'association est donc sur de bons rails pour perdurer pendant de nombreuses années et continuer de participer au paysage musical auvergnat.

Fanfare de Rue de l'O.H.L.C. (créée en 2012)

Fanfare de Rue de l'O.H.L.C. (créée en 2012)

Spectacle "L'O.H.L.C. fait son Starmania avec 200 choristes" (juin et octobre 2013)

Spectacle "L'O.H.L.C. fait son Starmania avec 200 choristes" (juin et octobre 2013)

Concert de printemps (29 mars 2014)

Concert de printemps (29 mars 2014)

Présidents successifs

  • Marius Douce (1957-1969)
  • Aimé Brandely (1970-1975)
  • Albert Guéret (1975-1977)
  • Pierre Jolland (1977-1981)
  • Yves Marsin (1981-1983)
  • Roger Mourgues (1983-1990)
  • Marcel Barraud (1990-???)
  • Didier Berger (???-???)
  • Philippe Pigeon (???-2009)
  • Marc Obrist (2009 - 2011)
  • Laure Maton (2011-2017)
  • Thibaut Fabry (depuis 2017)

Directeurs successifs

  • René Peltier : batterie-fanfare (1970-1977)
  • André Haubourg : école de musique (1970-1973)
  • Odette Flandin(-Haubourg) : école de musique et harmonie (1973-1981)
  • Monique Rochette(-Tartry) : école de musique (1981-2010) et harmonie (1981-2011)
  • Christophe Grange : orchestre d'harmonie (depuis 2011)

 

Partager cette page